lin

Fondée en 2010, La Société des archives affectives est une entité vouée à la collaboration artistique, la production d'archives affectives et la conservation de savoirs périphériques. Enracinée dans la recherche-création en arts visuels, la Société est un projet d'exploration romantique et conceptuelle des glissements entre les faits et la fiction, le documentaire et le rêve, le naturel et le surnaturel. Les processus développés par la Société fonctionnent tels des outils pour la production d'archives affectives, c'est-à-dire des archives qui se déploient au-delà des faits pour entrer dans les dimensions de l'imaginaire et de l'invisible. La Société est animée par la création, le collectionnement et le sauvetage de ce qui est sous le joug de la disparition ou à la périphérie des consciences. Les projets réalisés à ce jour par La Société des archives affectives incluent la production d'un livre d'artiste, la présentation d'installations vidéo, la réalisation d'actes performatifs publics et privés, ainsi que l'assemblage d'une collection permanente d'artéfacts et d'œuvres artistiques.